Pour calculer la CSG CRDS sur le salaire, vous devez calculer l’assiette de la CSG et la multiplier par les taux de CSG et CSG applicables. L’assiette peut être abattue de 1,75%

CSG CRDS de quoi parle t’on ?

La CSG (Contribution Sociale Généralisée) et la CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) sont des impôts recouvrés par les organismes sociaux suivants :

  • L’administration fiscale (impôt) pour les contributions dues sur les revenus du patrimoine
  • L’URSSAF pour les revenus d’activité

Dans notre cas, en gestion de la paie, la CSG CRDS présente sur la fiche de paie est déclarée via la DSN mensuelle et recouvrée par les URSSAF.

Quels sont les salariés concernés par ces impôts ?

Tous les salariés qui sont domiciliés fiscalement en France et qui dépendent d’un régime d’assurance maladie français sont soumis aux paiements de la CSG et la CRDS. Les conditions sont cumulatives.

A noter que ces impôts sont déduits du salaire brut sur la fiche de paie car les contributions sont des cotisations salariales. Dit autrement la CSG et la CRDS viennent réduire le salaire net versé.

Comme toujours, il existe des exceptions en gestion de la paie. Certains salariés ne sont pas concernés par la contribution :

  • Les salariés domiciliés fiscalement hors de France. Ce sont les salariés qui ne payent pas d’impôts en France
  • Ou qui ne dépendent pas d’un régime obligatoire d’assurance maladie français

La formule de calcul de la CSG CRDS

Pour calculer la CSG CRDS sur le salaire, il convient d’appliquer la formule de calcul suivante :

Assiette de la CSG * Taux Applicable

Quelle est l’assiette de la CSG ?

Les revenus d’activité ainsi que certains revenus de remplacement sont soumis à la CSG CRDS. 

Les revenus d’activité sont les rémunérations ou gains perçus par le salarié en contrepartie ou à l’occasion de son travail. Concernant les revenus d’activité, vous avez tous les éléments du salaire brut tels que :

A noter par exemple que l’apprenti est exonéré de la CSG-CRDS .

Il existe d’autres éléments à intégrer à l’assiette de csg crds comme :

  • La part patronale de prévoyance est soumise à la CSG-CRDS
  • Tout comme la part patronale de mutuelle
  • Il en va de même pour la part patronale de retraite supplémentaire

Les revenus de remplacement sont également intégrés dans l’assiette de calcul de la CSG et de la CRDS. Les revenus de remplacement sont des sommes versées pour compenser la perte de revenu suite à une absence par exemple.

Vous avez par exemple :

  • Les IJSS
  • Ou les indemnités versées dans le cadre de l’activité partielle

Notez que les IJ de prévoyance sont aussi soumises à la CSG mais c’est l’organisme de prévoyance qui gère le calcul et le versement… sauf si c’est l’employeur qui en gère le versement au salarié.

Abattement de l’assiette de la CSG

L’assiette de la CSG-CRDS peut être abattue. Cela concerne l’assiette des revenus d’activité salariale. L’abattement correspond à une réduction de 1,75% pour les frais professionnels.

Concrètement, vous prenez le salaire brut et sur montant vous appliquez l’abattement de 1,75%. 

Deux choses importantes sur l’abattement :

  • Il n’est pas nécessaire de justifier de frais professionnels pour bénéficier de l’abattement sur l’assiette
  • Une limite existe. L’abattement est applicable uniquement aux rémunérations inférieures à 4 PMSS.

L’abattement ne concerne pas les sommes liées à part patronale de prévoyance, de mutuelle ou retraite supplémentaire.

Les taux de CSG

Maintenant que vous savez calculer l’assiette de la CSG- CRDS, vous devez calculer les taux applicables.

  • La CSG est calculée sur un taux de 9,20%
  • Quant à la CRDS, cette dernière est à calculer sur un taux de 0,50%

Les contributions et l’impôt sur le revenu

La CRDS est exonérée de l’impôt sur le revenu. Par contre, la CSG est soumise pour une partie à l’impôt.

C’est pourquoi, sur le bulletin de paie, vous avez deux lignes :

  • Une ligne de CSG déductible dont le taux est de 6,8%
  • Et, une autre ligne CSG non déductible et CRDS dont le taux est 2,9%

Exemple de calcul de la CSG CRDS sur le salaire

Voici un exemple de calcul de la CSG CRDS sur le salaire.

  • Un salarié a un salaire brut de 2326,29€ 
  • Il bénéficie d’une prévoyance dont la part patronale est de 11,86€
  • Et, bénéficie également d’une mutuelle dont la part patronale est de 17,48€

L’assiette de CSG-CRDS correspond à :

(2326,29€-40,71€)+(11,86€+17,48€) 

Soit 2314,92€

40,71€ correspond à l’abattement pour frais professionnels de 1,75%. Notez bien que cet abattement s’applique uniquement sur les revenus d’activité.

Pour recevoir tous les jours des conseils et des astuces pour apprendre la paie : https://anthony.systeme.io/55870e8f

Vous aimerez aussi :

Quand Se Former Au Logiciel De Paie

Dans un parcours pour devenir gestionnaire de paie, il est légitime de se demander quand se former au logiciel de paie. Au début de la formation ou à un autre moment ? Le moment idéal pour vous former au logiciel de paie Si vous vous...

Que Vérifier Sur Un Dossier Paie

Voici une liste de ce que vous devez vérifier sur un dossier paie. Ce contrôle doit être réalisé régulièrement. Ce contrôle régulier permet d’assurer des bulletins de paie conformes. L'existence...

Arbitrage Des Congés Payés

L’arbitrage des congés payés correspond au paiement de l’indemnité de congés payés selon la méthode la plus favorable. La méthode du maintien de salaire ou la méthode du 1/10. L’arbitrage...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This