fbpx

Comment traiter les exercices en paie facilement

par

Rien ne vaut la pratique en gestion de la paie. Les exercices permettent d’assimiler les règles de calculs complexes comme les IJSS, les absences, les réductions sur les charges sociales.

 

La réussite en paie doit être au centre de vos préoccupations

 

Pour devenir gestionnaire de paie et être crédible dans votre recherche d’emploi ou dans le métier, il faut savoir régler des problèmes de calcul de bulletin de paie. Pour cela il faut maîtriser les bases de la gestion de la paie et savoir les appliquer presque naturellement. On ne le dira jamais assez, si vous êtes débutant et que vous voulez être recruté en entreprise ou dans un cabinet d’expertise-comptable, vous devez savoir répondre aux questions sur les bulletins de paie. Et vous devez savoir répondre du tac au tac.

Vous vous demandez comment faire ? hé bien, il n’y a qu’un seul moyen pour les débutants ou les apprenants de progresser dans leur maîtrise du bulletin de paie : l’entraînement.

 

Pourquoi s’entrainer à la gestion de la paie ?

 

Si vous devez monter en avion, vous préférez un pilote entraîné ou un pilote sans entraînement ? Cette question paraît ridicule, mais tenter d’y répondre est plus difficile qu’on ne le croit surtout dans l’ambiance actuelle ou l’on encourage les apprenants à travailler une matrice Excel plutôt que d’apprendre effectivement les choses. 

 

Je suis d’accord avec vous, un gestionnaire de paie fait les bulletins de salaire et les charges sociales en utilisant un logiciel de paie.  Mais si vous voulez réussir votre titre professionnel et travailler en cabinets vous devez faire des exercices paie.

 

Je suis pour l’effort parce que le travail paye et il y a toujours de la place pour les gestionnaires de paie débutants qui se bougent. Mais je ne suis pas le seul, les recruteurs pensent pareil.

Les recruteurs veulent des gestionnaires de paie entraînés

Les recruteurs veulent des gestionnaires de paie entraînés pour gérer la paie et c’est pour ça qu’ils recherchent des personnes avec de l’expérience. Les employeurs font ce choix pour plusieurs raisons :

 

  • Les gestionnaires de paie non entraînés produisent moins. Ils passent leur temps à faire des recherches en ne prenant pas les choses comme il le faut. Le problème ce n’est pas le fait de faire des recherches, mais de perdre du temps sur ce qui devrait être maîtrisé en long, en large et en travers.

 

  • Les personnes non entraînées font des erreurs qui coûtent cher. Ils font perdre de l’argent et leurs erreurs font partir les clients.

 

  • Les gestionnaires de paie non entraînés sont décourageants. C’est le pire. Ils pensent que vu que ce sont des débutants, ils ont le droit à des égards et ont le droit à l’erreur. Mais vu qu’ils n’ont pas le goût de l’effort, ils disent que c’est la faute des autres au lieu de vouloir se remettre en cause.

 

Je pense que vous n’êtes pas comme ça. Je pense que vous voulez bien faire et que vous avez du mal à savoir comment faire pour bien faire. C’est pourquoi je vais vous montrer comment faire pour vous entraîner à la gestion de la paie.

 

Ca commence généralement avec les bons outils

 

Pour s’entraîner à la paye, vous avez besoin d’avoir le bon matériel. Dans votre cas il vous faut :

 

  • Connaître les bases de la paie
  • Des exercices à faire
  • Un tableau pour faire les exercices
  • Les corrigés

 

Vous pouvez trouver par-ci par-là les éléments ou vous pouvez la méthode complète pour apprendre la paie ici.

 Il est temps de commencer à rentrer dans le vif du sujet avec la méthode pour réussir vos exercices de gestionnaire de paie.

 

Une méthode générale pour résoudre tous les exercices paie

 

Même si en paye, chaque cas est différent, la méthode pour traiter les cas pratiques est la même, l’ordre à suivre est le suivant :

 

  • Déterminer les règles applicables
  • Calculer le salaire de base en fonction de la durée du travail
  • Déterminer le SMIC applicable
  • Calculer le salaire brut
  • Calculer le plafond de la Sécurité sociale
  • Calculer les bases de cotisations
  • Mettre les bonnes cotisations
  • Vérifier le salaire net
  • Calculer les compteurs de congés payés

 

Déterminer les règles applicables

 

Pour bien commencer un exercice en paie, vous devez savoir de quoi on parle. Pour cela, vous devez déterminer quelles sont les règles applicables. Est ce que vous devez appliquer les règles du droit du travail ou celles d’une convention collective.

Dans le cas d’une convention collective, vous devez chercher les règles à mettre en place. N’oubliez pas qu’il y a le principe du plus favorable. En cas de doute, tout est expliqué dans ma méthode complète pour apprendre la paie qui comprend des cours et des exercices sur la gestion de la paie.

 

Calculer le salaire de base en fonction de la durée du travail

 

Vous allez commencer à traiter les exercices sur la gestion de la paie par mettre en place la mensualisation sur les bulletins de paie en fonction du contrat de travail (Temps partiel ou temps complet). S’il le faut, vous mensualisez également des heures supplémentaires si elles sont structurelles. C’est souvent le cas dans le BTP. Bien sûr vous vérifierez que le temps de travail maximum n’a pas été dépassé.

 

Calculer le salaire brut

 

La tâche suivante consiste à calculer le montant du salaire brut applicable. Le salaire brut est décomposé de plusieurs éléments entrant dans la base des cotisations sociales. Vous devez donc savoir calculer chacun des sous éléments du salaire brut. Il y a notamment les heures supplémentaires, les heures majorées, le décompte des absences, le maintien de salaire.

 

Déterminer le SMIC applicable

 

Une fois le salaire brut calculé, vous devez le vérifier. Vous le savez, le salaire brut doit être supérieur ou égal au SMIC ou au salaire minimum prévu par la convention collective applicable. Si le salaire brut est inférieur, vous devez le compléter avec le complément de salaire.

 

Calculer le plafond de la Sécurité sociale

 

Calculer le PMSS est la prochaine étape. Une fois la valeur du plafond de la Sécurité sociale calculé, vous allez être capable de calculer toutes les bases de cotisations.

 

Calculer les bases de cotisations

 

Les bases de cotisations ou assiettes de cotisations permettent de calculer les charges sociales patronales et les cotisations sociales salariales. Ces éléments du bulletin de paie permettent de passer du salaire brut au salaire net mais aussi de faire les charges sociales avec la DSN. C’est pourquoi, vous allez déterminer la valeur de chacune de bases de cotisations applicables.

 

Mettre les bonnes cotisations

 

Les bases de cotisations sont multipliées par des taux de cotisations. Les taux de cotisations ne sont pas toujours les mêmes. Certains taux de cotisations dépendent de la loi, c’est le cas pour la CSG. D’autres dépendent de la convention collective applicable, de l’effectif de l’entreprise. Certains taux de cotisations sociales comme la prévoyance ou la mutuelle dépendent d’un contrat commercial entre les organismes sociaux et l’entreprise. Ces taux sont transmis aux entreprises via la fiche de paramétrage.

 

Vérifier le salaire net

 

Une fois le salaire brut calculé, les charges sociales déterminées, il est possible de calculer le salaire net. Il est nécessaire de vérifier la cohérence entre le salaire brut et le salaire net. Vous pouvez faire cette vérification de cohérence rapidement en retirant le taux de charges moyen.

 

Calculer les compteurs de congés payés

 

Enfin, pour faire les exercices ou même les contrôles en cabinet, vous devez vérifier les compteurs de congés payés. Ajouter des jours s’il y a bien le droit à acquisition et retirer des jours si le salarié a pris des congés payés.

Les déclarations sociales et les exercices paie

 

Les exercices paie ne prévoient pas de vous faire travailler les déclarations sociales pourtant c’est important de savoir les calculer pour vérifier ce que font les logiciels de paie. Le traitement globale de paie commence par l’élaboration des fiches de paie et se termine par les charges sociales avec la DSN (déclaration sociale nominative).

 

Le cahier d’exercices paie

 

Vous voulez réussir votre titre professionnel gestionnaire de paie, votre licence professionnelle paie pour travailler en cabinet d’expertise comptable faite vos exercices !

Vous aimerez aussi :

Comment calculer la prime d’ancienneté

Comment calculer la prime d’ancienneté

Une prime d’ancienneté est une prime prévue par la convention collective, le contrat de travail, l’accord collectif ou l’usage de l’entreprise. Le code du travail n’oblige pas l’employeur à verser une prime d’ancienneté.   Calculer la prime d’ancienneté  ...

Gestionnaire de paie indépendant : pourquoi se lancer

,Il y a quelques jours, je vous ai expliqué quelques notions fondamentales pour devenir gestionnaire de paie indépendant. Vous avez appris que le moment idéal de vous lancer en tant qu’indépendant c’était maintenant, et cela pour deux raisons :   Parce que vous avez...

Avant de devenir gestionnaire de paie indépendant

Avant de devenir gestionnaire de paie indépendant

Dans l'article précédent, je vous ai expliqué pourquoi vous devez vous lancer en tant que gestionnaire de paie indépendant.    Je vous résume tout cela :   Raison numéro 1: vous avez envie de le faire  Raison numéro 2: la situation vous est favorable    Dans cet...

lectus mattis risus ultricies venenatis, suscipit