fbpx

De manière générale, pour réaliser un bulletin de salaire, le salaire brut est retenu comme base de calcul pour définir le montant des cotisations. Pourtant, la base de calcul soumise à cotisations est différente selon l’organisme. Pourquoi ce changement ? 

 Dans cet article, je vais vous expliquer en détail le fonctionnement des tranches de salaire et comment calculer une régularisation.

Qu’est-ce que les tranches de salaire en paie

Les tranches de salaire correspondent au plafond de la sécurité sociale. Au 1er janvier de chaque année, le barème évolue. Ce plafond sert au calcul de certaines cotisations. Pour l’année 2020, le montant du PMSS (plafond mensuel de la sécurité sociale) a été fixé à 3248 euros. Le plafond annuel est à 41 136 euros.

Jusqu’au 31 décembre 2018, il existait plusieurs appellations pour les tranches de salaire :

  • Tranche 1 et 2, réservées aux salariés du privé, cadres ou non-cadres, et relevant de l’AGIRC ;
  • Tranche A, B et C, réservées quant à elles uniquement aux salariés cadres, relevant de l’ARRCO. 

Depuis le 1er janvier 2019, suite à la fusion des deux caisses de retraite complémentaire AGIRC ARRCO, tout a été simplifié. Depuis cette date, seules deux tranches de salaire restent en vigueur pour tous les salariés, cadres et non-cadres. 

  • Tranche 1 : les cotisations pour un salaire allant de 0 euros à 3 428 euros, soit 1 fois le plafond (PMSS) ;
  • Tranche 2 : pour un salaire brut allant de 3 428 euros jusqu’à 27 424 euros, soit 8 fois le PMSS.

Les tranches de salaire sont calculées grâce au salaire brut mentionné sur le bulletin de paye. Elles servent principalement à calculer et au paiement de certaines cotisations sociales. Le montant correspond à des cotisations de sécurité sociale, de retraite de base, de retraite complémentaire, ainsi que pour la prévoyance.

Précision : la cotisation APEC est toujours en vigueur et concerne les cadres uniquement. Les tranches sont plafonnées à 13 712 euros, soit 4 fois le PMSS. La cotisation pour le CET (Contribution Exceptionnelle et Temporaire) est due par tous les salariés percevant une rémunération brute supérieure au PMSS.

Les tranches de salaire : calcul et régularisation

Dans la théorie, les tranches de salaire doivent être régularisées annuellement. En pratique, c’est différent. Les bulletins de salaire étant réalisés tous les mois, il est plus courant de suivre cette régularisation mensuellement. La rémunération d’un salarié peut varier d’un mois à l’autre, c’est pourquoi il est plus sûr de réaliser le suivi chaque mois. S’il est vrai que le logiciel en paie s’occupe de tous ces calculs, il est vivement conseillé de savoir le réaliser soi-même. Vous n’êtes pas à l’abri d’une coquille de la part de ce dernier.

Pour réaliser le calcul des cotisations, il convient d’additionner le PMSS par le nombre de mois passés. 

Pour que la régularisation soit plus facile, je vous recommande d’utiliser un tableau. 

Voici un exemple concret pour y voir plus clair : 

Un employé perçoit un salaire brut mensuel de 3100 euros. 

Au mois de juin, il perçoit une prime de 2000 euros.

Au mois de décembre, il perçoit un 13e mois, soit 3100 euros supplémentaires.

Périodes Salaires mensuels Salaires cumulés PMSS cumulés Tranche 1 Tranche 2
Janvier 3100 3100 3428 3100
Février 3100 6200 6856 3100
Mars 3100 9300 10 284 3100
Avril 3100 12 400 13 712 3100
Mai 3100 15 500 17 140 3100
Juin 3100 + 2300 = 5400 20 900 20 568 5068 332
Juillet 3100 24 000 23 996 3428 -328
Août 3100 27 100 27 424 3104 -4
Septembre 3100 30 200 30 852 3100
Octobre 3100 33 300 34 280 3100
Novembre 3100 36 400 37 708 3100
Décembre 3100 + 3100 = 6200 42 600 41 136 4736 1464

Pour aller plus loin, le calcul s’effectue comme suit :

Si le cumul des salaires est > au cumul PMSS, alors 

la tranche 1 = cumul PMSS – base cotisations tranche 1 précédentes cumulées.

Si le cumul des salaires est < au cumul PMSS, alors

la tranche 1 = cumul salaire – base cotisations tranche 1 précédentes cumulées.

La tranche 2 = cumul PMSS – cumul des salaires – bases cotisations tranche 2 précédentes.

J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre la régularisation et le fonctionnement des tranches de salaire. Visionnez la vidéo qui vous explique comment apprendre la paie facilement.

 https://anthony.systeme.io/55870e8f

Vous aimerez aussi :

A Quoi Sert La DSN (Déclaration Sociale Nominative) ?

La Déclaration Sociale Nominative est un fichier regroupant toutes les informations sociales de l’entreprise. Ce dernier est obtenu à partir du logiciel de paie avec lequel vous travaillez. La DSN remplace les déclarations sociales de l’établissement et tout ce qui...

Qu’est-ce Que Le Brut Abattu En Gestion De La Paie ?

Dans le domaine de la paie, il existe ce que l’on appelle le brut abattu. Le brut abattu est le salaire brut obtenu après la déduction d’un abattement pouvant aller de 5% à 30%. Seules certaines professions peuvent en...

Le Chômage Partiel Et Les Congés Payés

Lorsqu’une entreprise décide de placer ses salariés au chômage partiel, il n’est pas toujours évident de faire un bulletin de salaire sans se poser de question. Dans cet article, je vais expliquer ce qu’est le chômage...

2 Commentaires

  1. EICH Adelina

    Bonjour,

    Autre question : je commence à bien saisir les calculs à effectuer sur le tableau et votre récapitulatif des formules des formules est très clair. Par contre, j’ai dû mal avec les informations qu’il faut choisir pour que le bulletin de paie soit juste/régularisé. Avez-vous des astuces?

    Merci d’avance.
    Adelina

    Réponse
  2. EICH Adelina

    Bonjour,

    Vous précisez dans le tableau que le salarié perçoit une prime de 2000€ mais vous rajouter 2300€ au salaire de base. N’y a-t-il pas une erreur quelque part?

    Cordialement,

    Adelina
    Une future diplômée (je l’espère) qui lit vos articles avec beaucoup d’intérêt !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mi, porta. Donec Praesent suscipit vulputate, felis venenatis, ipsum dolor.