Gestion du prélèvement à la source : évitez les sanctions

par | Technique de paie

Le prélèvement à la source consiste à adapter le recouvrement de l’impôt au titre d’une année à la situation réelle du contribuable. Le PAS a pour objectif de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt. Le principe de gestion de l’impôt est le suivant: le salaire net du salarié contribuable sera diminué du montant de son impôt sur le revenu tous les mois. Au niveau du service paye, cela va accroître les obligations du gestionnaire de paie. Avec la retenue à la source, il faudra vérifier en profondeur les DSN, récupérer les taux du PAS, appliquer la retenue à la source, communiquer avec les contribuables, rendre des comptes aux impôts… De plus,  l’entreprise va faire face à de nouveaux risques de sanctions. Si l’assiette du Pas est mal calculée : sanction, si erreur dans le paiement de l’impôt: sanction. Dans cet article, je vous propose de lister certaines obligations liées au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Puis je vous en dis un peu plus sur les sanctions encourues en cas de mauvaise gestion du prélèvement du revenu imposable. Si vous suivez bien les conseils vous ne devriez pas avoir de problèmes.

rester zen dans le gestion du prélèvement à la source

Rappel de quelques obligations de l’entreprise par rapport au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu

Vis-à-vis de l’administration fiscale, l’entreprise devient le collecteur de l’impôt. Elle se doit à ce titre de respecter un certain nombre d’obligations:

  • Vérifier scrupuleusement les DSN, notamment l’identification des salariés
  • Récupérer ou vérifier le taux du PAS tous les mois
  • Appliquer le taux communiqué par la DGFIP
  • Prélever le montant de l’impôt sur le revenu sur le bulletin de paie du contribuable
  • Reverser le montant de la retenue à la source selon les modalités prévues (reversement mensuel ou trimestriel) et en utilisant obligatoirement le télérèglement
  • Conserver le taux du PAS récupéré sur net entreprise pendant 6 ans
  • Garder la confidentialité sur la situation du foyer fiscal du salarié contribuable

Vérifier scrupuleusement les DSN

Une bonne façon d’éviter les sanctions applicables en cas de mauvaise gestion du prélèvement à la source, c’est de faire en sorte de récupérer les taux du PAS correctement. Notamment en utilisant la plateforme net-entreprise ou TOPAZE. Il ne faut surtout pas se fier aux documents remis par le salarié.

Pour éviter les sanctions il faut travailler en amont en paramétrant la DSN. En effet, pour que les services fiscaux transmettent correctement les taux du PAS à appliquer pour le salarié, il faut que le salarié contribuable soit bien identifié sur la DSN envoyée le mois précédent.

En tant que gestionnaire de paie, vérifiez vos DSN et leur compte-rendu métier sur net entreprise. Si vous avez une anomalie à corriger, faites-le. Cela facilitera les prochaines étapes de traitement du prélèvement à la source et vous évitera des sanctions.

Récupérer le taux du PAS tous les mois

Le taux du prélèvement est calculé par l’administration fiscale, en fonction du foyer fiscal du contribuable. Ce n’est pas à l’entreprise de faire le calcul.

Il existe trois types de taux:

  • Le taux de droit commun
  • Le taux individualisé
  • Le taux du PAS proportionnel résultat de la grille de taux par défaut

Il faut vérifier les taux du prélèvement à la source tous les mois pour une raison importante: “ne pas être sanctionné par l’administration fiscale pour avoir appliqué le mauvais taux.”

Le taux de l’impôt sur le revenu à appliquer peut changer pour 2 raisons majeures :

  1. le taux de la retenue peut-être actualisé suivant la situation fiscale du salarié
  2. le taux de l’impôt sur le revenu a une date de péremption

Le fait qu’il faille conserver les taux du prélèvement à la source (cf plus bas), est une autre raison pour aller sur net entreprise le récupérer tous les mois.

Actualisation du taux du PAS

Le prélèvement à la source peut être actualisé pour tenir compte des évènements ayant un impact sur le foyer fiscal du contribuable. Je peux citer:

  • le mariage
  • la naissance
  • un décès dans le foyer

Validité du taux du prélèvement à la source

Le taux de la retenue à la source communiqué par la DGFIP est valable jusqu’à la fin du deuxième mois qui suit sa transmission.

Si entre-temps le salarié déclare des changements dans son foyer fiscal, le taux risque de changer. Prudence donc, il vaut mieux vérifier tous les mois sur le site de net entreprise.

Exemple pour comprendre la validité du taux du PAS. Cet exemple est issu du site bofip.impots.gouv.fr : vous obtenez pour un salarié son taux le 10 février, il sera valide jusqu’au 10 avril.

Prélever le montant de l’impôt sur le revenu sur le bulletin de paie en fonction des taux communiqués

Le prélèvement à la source change les modalités de gestion de l’impôt sur le revenu. La retenue à la source c’est une façon spécifique de retenir l’impôt sur le revenu. Cette façon de procéder consiste à faire prélever l’impôt sur le revenu par un tiers, en l’occurrence l’employeur. Avant cette réforme de l’impôt, le contribuable remplissait une déclaration de revenus et payait lui-même son impôt. C’est fini avec le PAS.

L’employeur à compter de janvier 2019, déclare et collecte l’impôt sur le revenu. Les entreprises doivent retirer du net à payer des salariés contribuables l’impôt selon la formule suivante:

Prélèvement à la source= net fiscal* taux du PAS.

Reverser le montant de la retenue à la source selon les modalités prévues

 

Pour les entreprises soumises à la DSN, le versement de l’impôt collecté doit être effectué sous peine de sanction en utilisant la DSN mensuelles. Les modalités de reversement du prélèvement à la source dépendent essentiellement de la taille de l’entreprise (effectif ), pour plus de lisibilité regardez le tableau ci-dessous :

 

ENTREPRISE DE MOINS DE 50 SALARIÉS

ENTREPRISE DE PLUS DE 50 SALARIÉS

ENTREPRISE DE MOINS DE 11 SALARIÉS AVEC UNE CADENCE DE PAIEMENT DES COTISATIONS URSSAF TRIMESTRIEL

Versement le 15 du mois M+1

Versement le 5 du mois M+1

Versement trimestriel

 

Le paiement de la retenue à la source est à effectuer par le collecteur, en utilisant uniquement le télérèglement. Les gestionnaires de paie devront bien penser à mettre en place le prélèvement SEPA.

L’entreprise doit conserver le taux du PAS récupéré sur net entreprise pendant 6 ans

Une obligation pour les collecteurs à ne pas négliger: il faut conserver les taux du prélèvement à la source. En cas de contrôle ou de besoin de régularisation, l’entreprise doit être en mesure de présenter les taux du PAS. Pour se faire le collecteur doit conserver les taux communiqués par la DGFIP, c’est-à-dire les compte rendu et ce pendant 6 ans. Et respectez la confidentialité, j’en parle au paragraphe suivant.

Garder la confidentialité sur l’impôt

Même si le taux du prélèvement à la source ne révèle pas grand-chose, le collecteur donc l’employeur doit garder la confidentialité de l’impôt. Le montant du prélèvement à la source ne devra donc pas être divulgué au tout venant, car des informations pourraient être mal interprétées et influencer un refus dans le cadre d’une demande d’augmentation de salaire.

Les sanctions applicables en cas de mauvais paiement du prélèvement à la source

La mise en place de la retenue à la source de l’impôt sur le revenu expose le collecteur ( l’entreprise ) à de nouveaux risques de sanctions. Il existe deux types de sanctions en cas de mauvaise gestion du prélèvement de l’impôt:

  • les sanctions en cas d’erreurs d’assiette
  • les sanctions en cas de mauvais paiement

Encore une fois pour ne pas charger la compréhension du mécanisme de sanction en cas de mauvaise gestion du prélèvement à la source je vous récapitule tout dans un tableau:

Les sanctions applicables en cas d’erreur d’assiette

 

Type d’erreurs

Absence de dépôt

Dépôt tardif

Mauvais taux du PAS ou omission

Montant de la pénalité

Amende égale à 10% de l’assiette du PAS qui aurait été a déclarée. Minimum 250€ par déclaration sur le prélèvement à la source manquant

Amende égale à 10% de l’assiette du PAS déclarée hors délai. Minimum 250€ par déclaration sur prélèvement à la source manquant

Amende égale à 5% de l’assiette du PAS qui aurait été a déclarée. Minimum 250€

Les sanctions applicables en cas matière de paiement du prélèvement à la source

 

Type d’erreurs

Insuffisance de paiement

Non utilisation du télérèglement

Montant de la pénalité

Majoration de 5% du montant du prélèvement à la source

Majoration de 0,2% du PAS

Vous aimerez aussi :

Charge de travail d’un gestionnaire de paie

Pour déterminer la charge de travail des gestionnaires de paie travaillant en cabinet d'expertise comptable,  un sondage a été proposé aux lecteurs du blog de la-paie-facile.com. Vous pouvez prendre connaissance des résultats. Utilisateur de Mac ou Iphone cliquez ici...

Marre de travailler : devenez freelance !

Vous en avez marre de travailler, devenez freelance. Vous allez me dire, mais comment et surtout quand devenir Freelance? Je vous avoue que c’est une question récurrente. Faut-il se lancer dans l'entrepreneuriat après 10 ans de salariat ou peut-on se lancer tout de...

Réussir son stage de gestionnaire de paie

Réussir son stage de gestionnaire, cliquez sur le bouton play pour démarrer la lecture. Vous pouvez enregistrer le podcast pour plus tard. Utilisateur de Mac ou Iphone cliquez ici pour vous abonner ou donner votre note. [et_bloom_inline...

et, libero velit, pulvinar ut tempus
guide du prélèvement à la source

Téléchargez gratuitement votre guide du prélèvement à la source en paie

 

Le sommaire:


Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu 2019 du côté du contribuable salarié
Les grandes étapes du prélèvement à la source
La préfiguration du taux du PAS
Les 8 obligations de l’entreprise

You have Successfully Subscribed!

Hey partagez sur les réseaux sociaux

Vous gagnez à partager !