DSN événementielle comment faire pour gérer l’arrêt de travail

par | Réussir comme gestionnaire de paie | 0 commentaires

La DSN événementielle ou déclaration sociale nominative événementielle permet le signalement des arrêts de travail sans passer par net-entreprise ou remplir un document papier. La DSN est une procédure de déclaration spéciale :  c’est une déclaration unique transmise à de multiples organismes. Il existe deux types de DSN : la DSN mensuelle, une déclaration unique envoyée une fois par mois depuis le logiciel de paie et la DSN événementielle qui permet de signaler les arrêts de travail et les fins de contrat de travail. La DSN simplifie les déclarations sociales et permet d’automatiser et réduire le travail du gestionnaire de paie. La DSN mensuelle contient les données de paie avec notamment les informations essentielles du salariés (numéro de sécurité sociale, nom, prénom) et les montants du salaire. Les DSN événementielles arrêt de travail contiennent surtout des informations liées aux dates d’absence et de subrogation. Pour traiter et procéder au paiement des indemnités journalières, le système DSN va réunir deux sources d’informations : la DSN mensuelle et la DSN événementielle arrêt de travail. Au final, le système va produire une attestation de salaire. Cette attestation employeur est transmise par le système DSN à la sécurité sociale pour traitement et paiement des IJSS dans les meilleurs délais. Dans cet article je vous explique deux avantages de la déclaration sociale nominative, les bonnes pratiques et les réponses aux questions fréquentes.

dsn événementielle

Les 2 avantages de la DSN événementielle pour gérer l’arrêt de travail

Un arrêt de travail faisant l’objet d’un signalement en DSN événementielle en lieu et place d’une déclaration net-entreprise a deux avantages majeurs :

• Il sera payé plus rapidement par la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie)
• Vous aurez juste besoin de votre logiciel de paie

Un arrêt de travail signalé via la DSN événementielle sera payé plus rapidement

Voici les statistiques de paiement des IJSS.

Délai de règlement des IJSS suivant les modalités de déclaration de l’arrêt de travail :

DSN événementielle Net-entreprises Déclaration par papier
19 jours 24 jours 41 jours

En déclarant un arrêt de travail grâce à la DSN événementielle, vous n’avez besoin que d’un seul outil

La DSN événementielle ne nécessite que l’utilisation du logiciel de paie, inutile donc de perdre son temps avec du papier ou net entreprise. Il suffit d’un logiciel de paie paramétré.
C’est-à-dire paramétrer correctement les RIB dans le bloc Iban : S21.G00.60.007 et paramétrer le Siret centraliseur : S21.G00.60.600

Les bonnes pratiques pour bien gérer l’arrêt de travail en DSN événementielle 

Un historique de DSN mensuelle

Avant d’envoyer une DSN événementielle arrêt de travail, il faut qu’au préalable un historique suffisant de déclarations sociales nominatives mensuelles aient été envoyées.
Il faut 1 mois de DSN mensuelles pour les nouveaux embauchés et 3 mois pour les autres salariés.

Des DSN sans anomalie

Pour que la sécurité sociale puisse verser les IJSS, la DSN événementielle doit être sans anomalie. Pour cela, il faut s’assurer que les DSN mensuelles soient correctes en vérifiant les bilans d’identification des salariés.

 

Préalable à la DSN événementielle : une bonne identification des salariés

Il est important que chaque destinataire de la DSN soit en mesure d’identifier les salariés pour gérer les droits de chacun. Dans le cas de la DSN événementielle pour arrêt de travail, la CPAM doit être en mesure d’identifier le salarié concerné.

Vous paramétrez correctement votre logiciel de paie et après l’envoi de votre DSN mensuelle, vous vérifiez le BIS : bilan d’identification du salarié sur net-entreprise. Si le BIS ne présente pas d’anomalie : bravo. Dans le cas contraire, voyons les deux cas possibles et comment les corriger pour avoir des DSN évènementielles qui arrivent à la sécurité sociale.

Comment faire pour corriger les erreurs DSN

Premier cas de figure, le bilan est OK et mais vous avez une anomalie non bloquante

Si vous envoyez une DSN avec une anomalie non bloquante, elle passera jusqu’au jour où vous enverrez une DSN évènementielle qui sera bloquée pile poil quand ce n’est pas le bon moment (si vous êtes en poste, vous voyez de quoi je parle…).

Deux types d’anomalies non bloquantes :
• Le salarié est reconnu mais des informations sont erronées (prénom, nom, …)
• Le salarié n’est pas reconnu par le système

dsn événementielle conforme

Les informations du salarié sont erronées dans la DSN

Il y a écart dans les coordonnées entre votre envoi en DSN et les informations sur Net entreprise ? Il suffit de corriger dans votre logiciel de paie pour la prochaine échéance. Ainsi, vous vous assurerez que la DSN événementielle va passer sans problème.

En DSN : le salarié n’est pas reconnu

C’est le cas d’anomalie en DSN le plus chiant. C’est très souvent lié au numéro d’inscription au répertoire (NIR), le numéro de sécurité sociale. Dans ce cas là, il faut faire en sorte de récupérer le numéro de SS du salarié pour que le système DSN reconnaisse le salarié.
Vérifiez que toutes les formalités soient accomplies (DPAE ?), envoyez le salarié à la CPAM muni de deux pièces d’état civil pour récupérer le NIR et l’intégrer dans le logiciel de paie.

Attention si le salarié n’est pas identifié, vous ne récupérez pas le taux du PAS pour ce salarié.

Catastrophe pour la DSN événementielle : vous avez une anomalie bloquante dans le BIS

Si le SNGI (système d’identification des assurés de la sécurité sociale) remonte une anomalie bloquante de la déclaration dans le bilan d’authentification pour un salarié :
le salarié verra ses droits retardés au mieux et au pire son arrêt de travail ne sera pas indemnisé

Si vous remontez une anomalie bloquante, vous devez envoyer le salarié faire les démarches nécessaires auprès de la CPAM et compléter les informations dans le logiciel de paie.

Ce que contient une DSN événementielle arrêt de travail

La DSN événementielle arrêt de travail contient majoritairement des dates. Les informations liées à l’identification et au salaire sont piochées pour une grande partie dans la DSN mensuelle.

Voici ce que vous devez saisir dans un logiciel de paie pour créer une DSN événementielle :

Le motif de l’arrêt de travail : bloc 60.001
Date du dernier jour travaillé : bloc 60.002
Date de fin prévisionnelle de l’arrêt de travail : bloc 60.003
Subrogation : bloc 60.004
Date de début de subrogation : bloc 60.005
Date de fin de subrogation : bloc 60.006
IBAN : bloc 60.007
Date de reprise : bloc 60.010
Motif de la reprise : bloc 60.011
Date de l’accident ou de la première constatation : bloc 60.012
Siret centraliseur : bloc 60.600

Gérer une DSN événementielle arrêt de travail concrètement

Cliquez sur le + pour lire l’explication

Vérifier vos BIS

Après chaque envoi de DSN mensuelle, allez vérifier le bilan d’identification des salariés et corriger les anomalies. Une DSN événementielle sera traitée et l’arrêt de travail sera indemnisé si le salarié est bien identifié dans le SNGI.

Signalez tout arrêt de travail initial

Signalez en DSN tous les arrêts de travail, même ceux de moins de 3 jours.

En cas de prolongation d’arrêt de travail

En cas de prolongation de l’arrêt de travail, inutile de faire une nouvelle DSN événementielle, sauf si le risque change. On passe d’une maladie non professionnelle à un accident de travail.

Attention aux dates de subrogation

Si votre entreprise pratique la subrogation, alors dans la DSN événementielle mettez une date de début mais ne limitez pas la subrogation à la date de fin de l’arrêt de travail.

Le dernier jour de travail en DSN événementielle arrêt de travail

Le dernier jour de travail est très important pour le calcul des IJSS versées par la sécurité sociale. Le DJT (dernier jour de travail) est simple à déterminer mais contre intuitif. Le dernier jour de travail correspond à la veille de prescription de l’arrêt de travail peu importe le jour.

Exemple : Premier jour d’arrêt de travail : mardi, dernier jour de travail lundi.
Si l’arrêt commence lundi, le dernier jour de travail est le dimanche.

Cette règle, bête comme choux, est applicable pour les cas suivants :

• congés payés,
• congés pour événement familial (naissance, enfant malade,…),
• compte épargne temps,
• repos compensateur,
• absence autorisée payée,
• absence autorisée non payée,
• jours de réduction du temps de travail (RTT),
• journée de solidarité,
• jours fériés chômés payés,
• jours de pont,
• chômage partiel,
• lendemain de mise à pied

Quelques contacts utiles pour bien gérer la DSN événementielle arrêt de travail

La CPAM au 3679 pour les employeurs, pour la DSN composez le 0811 376 376
Quelques sites utiles :

DSN-INFO.fr
Net-entreprise.fr
Ameli.fr

Vous aimerez aussi :

Livre gestionnaire de paie

La liste de livres pour les gestionnaires de paie qui ont peur de ne pas trouver la bonne solution Vous savez que la gestion de la paie bouge beaucoup, et que trouver du travail après une formation de gestionnaire de paie c’est difficile. Pour vous, peu importe les...

Dégustation apaisante d’un rhum en podcast

Cela fait un bon moment que je prépare le démarrage de ces podcasts sur la dégustation de rhum. Je voulais proposer une autre façon de découvrir le rhum sur internet, de façon plus zen, reposante où le produit est vraiment mis au centre du moment partager avec mes...

Fiche de paie

La fiche de paie est remise à la date de paiement du salaire. Le bulletin de salaire récapitule les droits des salariés : droit à la retraite, droit au chômage, droit à la sécurité sociale. Pour faire fonctionner ce système social, sur le salaire brut, sont calculées...

ante. facilisis fringilla velit, accumsan libero eget
comment trouver votre premier

Téléchargez gratuitement mon EBOOK:

Comment trouver votre premier poste de gestionnaire de paie !

Téléchargez votre EBook, qui va vous apprendre comment vous pouvez trouver votre premier poste:

==> sans réseaux

==> sans être le meilleur gestionnaire de paie

You have Successfully Subscribed!

Hey partagez sur les réseaux sociaux

Vous gagnez à partager !