fbpx

Il existe plusieurs façons de calculer les absences d’un salarié sur le bulletin de salaire. Pour trouver celle qui convient, il faudra déterminer le motif de l’absence. Maladie, accident du travail, absence autorisée ou non autorisée. Dans cet article, nous allons voir en détail les différentes méthodes de calcul qui existent pour réaliser correctement le bulletin de salaire.

 

Définition d’une absence

 

Dans l’entreprise, une absence est le moment où le salarié n’est pas présent à son poste de travail. De façon générale, une absence fait l’objet d’une diminution de salaire, sauf si cette dernière est prévue dans la convention collective ou encore la loi travail. Voici une liste d’absences qui donnent droit à une rémunération, que ce soit par l’employeur avec le maintien de salaire ou encore d’autres organismes comme la CPAM, les prévoyances, etc.

  • Congés payés ;
  • Arrêt maladie ou accident du travail ;
  • Repos compensateur ou RTT ;
  • Jours fériés (selon la convention collective) ;
  • Congés pour évènements familiaux (mariage, décès, naissance, etc.).

À noter que, généralement, une absence constitue une suspension du contrat de travail. En cas d’absence non justifiée et non autorisée, la rupture du contrat de travail pourra être envisagée par l’employeur.

 

Les différents modes de calcul

 

Une fois le motif de l’absence connu, vous pourrez réaliser le bulletin de paie du salarié et calculer le montant du salaire qui lui sera versé en fin de mois.

Il est important que la retenue du salaire corresponde exactement au temps d’absence.

Avant de commencer, il faudra vous renseigner auprès de l’entreprise et de la convention collective dont elle dépend, afin de connaitre les horaires de travail et les jours de travail effectif : calendaires (tous les jours de la semaine), ouvrables (du lundi au samedi), ouvrés (du lundi au vendredi).

Si plusieurs méthodes de calcul de retenue sont acceptées, en principe, c’est le calcul selon les heures réelles qui est appliqué et qui est validé par la Cour de Cassation. Quoiqu’il en soit, la méthode de calcul retenue ne pourra pas être la moins favorable au salarié.

Voici les différentes méthodes pour calculer les absences d’un salarié.

 

Méthode sur les heures réelles (Cour de Cassation)

 

Pour calculer l’absence au réel, il faudra procéder comme suit :

Montant de la retenue = salaire mensuel * heures d’absence / le nombre d’heures qui auraient dû être réalisées.

Attention, cette méthode utilise les heures réelles que le salarié aurait dû faire. Selon les mois, les heures totales seront de 140 à 161 et non pas 151,67 heures.

 

Méthode sur les heures moyennes

 

Cette méthode se base sur les heures mensuelles lissées.

Montant de la retenue = salaire mensuel * heures d’absence / 151,67 pour un temps plein, ou encore 130 pour un temps partiel de 30h, 104 pour un temps partiel de 24h.

 

Méthode sur les jours calendaires réels

 

Cette méthode est utilisée lors d’arrêt maladie ou d’accident du travail : toutes les situations où tous les jours de la semaine sont pris en compte.

Montant de la retenue = salaire mensuel / nombre de jours calendaires réels * nombre de jours calendaires d’absence

 

Méthode sur les jours calendaires moyens

 

Appelée également la méthode du trentième. Ce mode de calcul n’est plus vraiment utilisé aujourd’hui. Il servait surtout pour le calcul des IJSS (indemnités journalières de la Sécurité Sociale).

Montant de la retenue = salaire moyen * nombre de jours calendaires d’absence / 30

Pour rappel, la méthode de calcul des IJSS aujourd’hui est celle-ci :

Montant des IJSS = la somme totale des salaires des 3 derniers mois avant l’arrêt / 91,25.

 

Méthode sur les jours ouvrés réels

 

Montant de la retenue = salaire mensuel / nombre de jours ouvrés réels du mois * nombre de jours ouvrés d’absence

 

Méthode sur les jours ouvrés moyens

 

Cette méthode est utilisée le plus souvent pour les congés payés en jours ouvrés, c’est-à-dire du lundi au vendredi.

Montant de la retenue = salaire mensuel * nombre de jours ouvrés d’absence / 21,67

21,67 c’est le nombre moyen de jours ouvrés dans une année. On l’obtient en faisant ce calcul : 52 semaines * 5 jours ouvrés par semaine / 12 mois

Méthode sur les jours ouvrables réels

Montant de la retenue = salaire mensuel / nombre de jours ouvrables réels du mois * nombre de jours ouvrables d’absence

Méthode sur les jours ouvrables moyens

 

Ce mode de calcul est utilisé pour le calcul des congés payés lorsque l’entreprise fonctionne en jours ouvrables, c’est-à-dire du lundi au samedi.

Montant de la retenue = salaire mensuel * nombre de jours ouvrables d’absence / 26.

Nous espérons que cet article vous aura aidé et que calculer l’absence d’un salarié en paie n’aura plus de secret pour vous.

Pour aller plus loin, découvrez des cas concrets et bien plus grâce à la méthode complète pour apprendre la paie https://anthony.systeme.io/55870e8f

Vous aimerez aussi :

Calcul du Salaire Brut en Nett

Si vous voulez devenir gestionnaire de paie, vous devez comprendre le calcul du salaire brut en nett. Tous les mois, les salariés reçoivent leur bulletin de paie. Le premier travail est de comprendre le calcul du salaire brut et des charges sociales. Voici les bases...

Formation Gestionnaire de Paie à Distance

Suivre une formation gestionnaire de paie à distance est une bonne solution pour les adultes en reconversion professionnelle qui veulent apprendre la paie tout en conservant leur emploi actuel. Le fait de choisir de se former à la gestion de la paie à distance...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut Sed amet, risus mattis Curabitur felis ipsum sed Donec massa