fbpx

S’il y a bien un métier qui ne connaît pas la crise, c’est celui de gestionnaire de paie ! C’est un acteur majeur au sein de toutes les entreprises avec salariés et pour cause, il réalise entre autres le bulletin de salaire et la DSN.

 

Ce secteur attire bien des personnes souhaitant réaliser une reconversion professionnelle, pourtant les entreprises peinent à recruter. Quel est le rôle d’un gestionnaire de paie ? Mais surtout combien gagne-t-il tous les mois ?

Dans cet article, nous allons vous détailler son activité et répondre à cette question, quel est le salaire d’un gestionnaire de paie ?

Le rôle du gestionnaire de paie

Première chose à savoir sur le gestionnaire de paie, le mot routine ne fait pas partie de son vocabulaire. Multitâche, polyvalent, sur tous les fronts, il doit être rigoureux et organisé. Le gestionnaire de paie doit être réactif, curieux, avoir un excellent relationnel et surtout il doit faire faire preuve d’une grande souplesse tout en restant ferme. Les employeurs débordés oublient souvent de fournir certaines informations importantes pour l’élaboration du bulletin de salaire ou du contrat de travail. Il faut savoir lui demander sans risquer de l’importuner. Bon pédagogue, il doit être en mesure d’informer ses clients sur les questions relatives à la législation sociale et légale.

Salarié d’un cabinet comptable ou d’une entreprise, le rôle du gestionnaire de paie sera de collecter les informations relatives aux salariés des entreprises qu’il accompagne. Il analyse les informations afin de réaliser les bulletins de salaire, mais pas seulement, plusieurs missions lui sont confiées. Le gestionnaire de paie s’occupe de toute la gestion administrative du personnel d’une entreprise. Le gestionnaire de paie :

  • Réalise l’embauche d’un salarié de A à Z (DPAE, rédaction du contrat de travail, inscription à la médecine du travail, création du fichier personnel dans le logiciel de paie, etc.)
  • Veille à bien respecter les conditions applicables des conventions collectives des entreprises sur le statut du salarié (bon échelon, bonne catégorie, taux horaire présent dans la CC, mutuelle, retraite, etc.)
  • Calcule le bulletin de salaire en tenant compte de chaque événement survenu durant le mois (congés payés, heures supplémentaires, absences, fin de contrat et solde de tout compte, prime annuelle, ticket restaurant, etc.)
  • Établit les déclarations sociales et fiscales nominatives (DSN).

Comme vous pouvez le constater, le rôle du gestionnaire de paie est très varié. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Dans le paragraphe suivant, découvrons le salaire du gestionnaire de paie.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de paie ?

 

Selon qu’il évolue au sein d’un cabinet comptable, en gérant un portefeuille clients multi conventions ou qu’il fasse partie de la structure des Ressources Humaines d’une entreprise, le salaire d’un gestionnaire de paie n’est pas le même.

En entreprise, son revenu varie sensiblement en fonction de la structure de l’établissement et le nombre de salariés à gérer.

Une étude de rémunération a été menée par la société de recrutement internationale Hays. Voici ce qu’il faut en retenir :

L’étude nous propose deux catégories

  • Gestionnaire de paie junior (moins de 2 ans d’expérience)
  • Gestionnaire de paie confirmé (Plus de 2 ans d’expérience)

Pour la première catégorie, le salaire annuel estimé commence à partir de 20 000 € brut minimum, si vous résidez en région Nord-Ouest de la France et jusqu’à 37 000 € si vous exercez à Paris – Ile de France. En moyenne et à partir de cette étude, on peut estimer que, dans une entreprise comptant moins de 20 salariés en France, le salaire d’un gestionnaire de paie est aux alentours de 28 500 € brut par an. Par mois, le salaire moyen de base est de 2 300 € mensuel brut, hors primes.

Concernant les gestionnaires de paie confirmés, le salaire annuel estimé est de 24000 € brut minimum, et, peut aller jusqu’à 42 000 € à Paris – Ile de France.

Dans les faits, en 2020, il existe une majorité de gestionnaires de paie débutants percevant une rémunération de 1 900 € brut voire le smic pour des entreprises comme les TPE/ PME. En acquérant plus d’expérience, selon la formation et si une langue étrangère est maîtrisée, il sera possible d’obtenir un salaire plus important, allant jusqu’à 2 500 € – 2 900 € brut en Province et beaucoup plus sur Paris – Ile de France.

Vous l’aurez compris, votre rémunération évoluera selon votre région, la taille de l’entreprise, votre expertise et votre diplôme.

Une autre possibilité existe pour les gestionnaires de paie. Devenir indépendant. À vous de développer votre activité pour obtenir la rémunération souhaitée.

 

Quel diplôme pour devenir gestionnaire de paie ?

 

Pour accéder à ce métier, il y a plusieurs possibilités. Bien qu’il ne soit pas indispensable, les entreprises choisiront plus facilement une personne titulaire d’un diplôme ou d’une expertise démontrée. De nos jours, il existe des centres de formations qui proposent de vous apprendre les bases de la paie. Ces formations durent quelques mois et permettent d’obtenir un titre professionnel, équivalent à un BAC+2. Certains salariés sont titulaires d’un BAC+3 et jusqu’au BAC+5 dans le domaine de la comptabilité ou des ressources humaines. Mais il n’est pas besoin d’aller aussi loin dans ce domaine sauf si l’évolution vers des postes RH ou comptable, avec des responsabilités plus importantes et un management d’équipe est envisagée.

Pour aller plus loin, sur ce site, je vous propose ma méthode pour vous former au poste de gestionnaire de paie et réussir sans stress votre examen (titre professionnel de niveau BAC+2). En effet, La Paie Facile est un centre de formation agréé Datadock. Des exercices corrigés sont fournis en plus des leçons et des techniques à connaître sur le bout des doigts.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le lien https://anthony.systeme.io/55870e8f

Vous aimerez aussi :

Guide Pratique Des Congés Payés

Chaque année, des millions de Français attendent avec impatience de partir en vacances. Pour se faire, les salariés vont prendre des congés payés. Seulement réservés aux fonctionnaires à leur première apparition en France, les congés payés sont un droit pour tous les...

Journée de solidarité en paie

Chaque année depuis 2004, tous les salariés sont tenus de travailler une journée supplémentaire, afin d’aider à financer l’autonomie des personnes âgées et/ ou handicapées en situation d’isolement en France. Cette journée non rémunérée se nomme « La journée de...

Emploi gestionnaire de paie

Si vous êtes à la recherche d’un emploi en tant que gestionnaire de paie et que vous êtes débutant, vous vous demandez comment trouver un emploi sans avoir l’expérience professionnelle requise à ce poste ? Lisez ce qui suit.   Le métier de gestionnaire de paie...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dictum suscipit fringilla ante. vulputate, lectus accumsan consequat. mi, Donec porta.