fbpx

Vous souhaitez obtenir votre diplôme pour devenir gestionnaire de paie et travailler en cabinet d’expertise-comptable ? Pour cela, vous devez réussir l’examen. Voici quelques conseils pour obtenir le diplôme et enfin devenir gestionnaire de paie.

 

Comment se passe l’examen gestionnaire de paie

L’examen gestionnaire de paie se déroule sans logiciel de paie.Vous allez devoir composer pour produire des bulletins de paie et des charges sociales à partir d’éléments variables de paie en utilisant vos propres outils informatiques.

En fait, l’examen du diplôme est composé d’une étude de cas. Vous avez un dossier professionnel avec des salariés qui dépendent d’une convention collective. Durant l’épreuve, il vous appartient en tant que futur spécialiste du bulletin de paie de réaliser le calcul des feuilles de paie et des cotisations sociales. Vous allez également devoir gérer des problématiques d’administration du personnel.

Voici 16 conseils pour réussir l’examen gestionnaire de paie

Ne révisez pas la veille

Vous savez que c’est important pour vous de réussir l’examen gestionnaire de paie. Mais vous avez la peur de l’échec. Vous avez peur d’avoir un trou de mémoire, de ne pas avoir assez maîtrisé les notions importantes pour l’examen.

Mais réviser la veille de l’examen est une erreur : il est trop tard. Et si vous révisez la veille, vous allez surcharger votre cerveau, alors que vous devez faire en sorte d’être au maximum de vos capacités avant le jour J.

La veille de l’examen : mangez léger 

Avant l’examen, c’est-à-dire la veille, mangez léger. Evitez le sucre et le gras. Sinon, vous allez mal digérer, mal dormir. Une bonne idée de repas : riz, pâtes et oléagineux.

Evitez de manger de la viande rouge et privilégiez le poisson. En mangeant du poisson plutôt que de la viande rouge avant de passer votre examen, vous serez plus zen.

Couchez-vous tôt

Se coucher tôt avant de passer une épreuve est impératif. Les études ont montré que les étudiants qui dorment 8 heures par nuit ont de meilleurs résultats que ceux qui dorment moins.

Quoi qu’il en soit le jour de l’examen, vous devez être en forme. Donc couchez vous tôt et pour être sûr de bien dormir : pas de caféine après 16 h. Donc pas de café, pas de coca, pas de thé. Puis évitez également les écrans, préférez la lecture, une ballade, un jeu de société.

Préparez votre matériel la veille

Préparer vos affaires la veille de l’examen vous aidera également à réduire le stress de l’examen. Donc, n’oubliez pas de préparer la convention à l’examen, la carte d’identité et toutes les affaires pour traiter le sujet. 

  • Papier
  • Crayons et recharges
  • Surligneurs
  • Calculatrice (piles)
  • Clef USB 
  • Matrice
  • Documentations autorisées

Prenez un bon petit déjeuner

Même si vous vous n’aimez pas manger le matin, vous devez manger. Si vous ne manger pas avant de passer l’examen, vous aurez faim, une perte de concentration, des crampes d’estomac.

Donc, il faut manger et vous caler l’estomac avec un petit déjeuner. Vous pouvez prendre des flocons d’avoine, du porridge ou du muesli.

Arrivez à l’heure

Arrivez à l’heure, c’est une évidence pour un examen. Pour réussir à tenir l’horaire imposé et éviter les aléas de la route : partez en avance. Ce qui veut dire que vous devez vous lever tôt et avoir tout préparé la veille de l’examen.

Ramenez de quoi manger

Un encas à manger pendant l’examen : c’est bon pour le moral et ça ajoute de l’énergie au cerveau. Vous avez la classique barre de céréales ou la barre de chocolat. 

Peu importe le choix de l’encas pour votre examen, evitez de prendre des aliments qui peuvent tâcher vos documents. Evitez aussi les aliments qui font du bruit, les chips sont à bannir.

Ramenez de quoi boire pendant l’examen

SI vous avez soif pendant l’épreuve et que vous n’avez rien à boire, ça ne va pas le faire. Aussi, pensez à ramener de l’eau. Éviter les boissons qui tâchent ou les soupes. Ne buvez pas trop, car si vous devez aller aux toilettes trop souvent, vous risquez de perdre du temps pour faire vos calculs de paie.

Ramenez votre matrice excel mais ne comptez pas dessus

Lors de l’examen gestionnaire de paie, vous pouvez avoir le droit d’utiliser vos outils de calcul comme la matrice excel. Donc si vous en avez une, n’oubliez pas votre clef USB. Il n’empêche que votre matrice n’est qu’une aide et certains sujets d’examen sont construits pour rendre l’utilisation d’outils de calcul difficilement utilisable.

Il fallait prévoir de savoir faire les calculs à la main.

Ramenez votre documentation

Normalement, vous avez rédigé des notes de synthèse des principales formules de gestion de la paie. Si c’est le cas : parfait. Ramenez-les. Sachez que la méthode pour apprendre la paie est pensée pour être utilisable facilement lors de l’examen gestionnaire de paie ?

Soyez prêt

L’essentiel pour réussir un examen, c’est d’être prêt. Normalement, c’est le cas. Vous avez fait des exercices. Vous avez travaillé les notions importantes. SI ce n’est pas le cas : il est trop tard pour regretter.

Maîtrisez ce qui tombe à l’examen

Ce qui tombe à l’examen gestionnaire de paie ce sont les classiques de la gestion de la paie. Il n’y a rien d’exotique. On va vous demander de calculer des bulletins de paie et de préparer des charges sociales. En gros :

  • Absences
  • Congés payés
  • Réductions générales de cotisations
  • Heures supplémentaires
  • Heures complémentaires
  • Entrée en cours de mois
  • Sortie du salarié
  • Avantages en nature
  • Remboursement titre transport

Vous auriez pu vous préparer avec les sujets d’examen blanc.

Respectez les consignes

Si dans le sujet d’examen, on vous donne le salaire brut pour un temps plein et que vous avez affaire à un salarié qui travaille à temps partiel, respectez les consignes en calculant le salaire pour un temps partiel. 

Faites ce que le sujet vous demande de faire

Le sujet d’examen est simple. Vous ne devez pas chercher à faire autre chose que ce que le sujet vous demande de faire. Si dans le sujet il est demandé de réaliser 3 bulletins de paie : faites-les. Et ne perdez pas votre temps avec les « à côté » si le sujet ne vous demande pas de rédiger un contrat de travail : ne le faites pas.

Priorité aux priorités

Le métier de gestionnaire de paie est un métier où vous devez savoir gérer vos priorités. Lors de votre examen, vous devrez procéder par priorités. Vous devez savoir ce que vous devez faire en premier, puis en second, etc.

Vous devez savoir repérer les tâches à accomplir et répartir votre temps pour les accomplir. Pour ne pas paniquer et savoir-faire : il fallait s’entraîner avant.

Justifier vos choix de calculs

Si lors du traitement du sujet de l’examen du titre professionnel, vous êtes amené à prendre des décisions entre deux méthodes de calcul, il faut le dire dans votre copie. Par exemple, si vous devez traiter des heures supplémentaires avec un jour férié, vous devez expliquer pourquoi vous avez choisi une méthode plutôt qu’une autre.

Vous aimerez aussi :

Comment faire un bon CV à partir d’un CV quelconque

Vous cherchez votre premier travail ou un nouveau poste et vous cherchez à maximiser vos chances d’être recruté. Vous devez avoir un bon CV. Un bon CV ouvre les portes des meilleures entreprises. Les mêmes entreprises qui vous offriront : D’excellentes conditions de...

Devenir gestionnaire de paie sans diplôme

Vous aimez l’idée de devenir gestionnaire de paie, mais : Vous n’avez pas le temps pour passer par la case diplôme. Par diplôme, j’entends l’obtention du titre professionnel niveau III de gestionnaire de paie ou la licence professionnelle PAIE… Bref, un diplôme...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus Donec massa Praesent libero id, tristique