Créer une entreprise d’externalisation de la paie ?

par | Réussir comme gestionnaire de paie | 0 commentaires

Créer une entreprise d’externalisation de la paie est probablement un très bonne idée. Surtout si vous voulez devenir indépendant et augmenter vos revenus de manière substantielle. Mais attention, entre réalité et utopie, bâtir une entreprise peut se révéler être un cauchemar. De plus, beaucoup de créateurs d’entreprise s’imaginent à tort qu’il suffit d’être un bon technicien. Mais la réalité c’est que les super techniciens ne font pas de bons chefs d’entreprises. Le truc c’est que si vous voulez devenir freelance ou patron, vous devez avoir plusieurs cordes à votre arc. Mais par dessus tout, vous devez posséder une vision et un concept clair pour votre structure. Vous devez, pour ne pas faire faillite, savoir poser des objectifs commerciaux et déterminer des moyens réalistes de les atteindre. Une chose très importante, si vous voulez devenir créateur d’entreprise : vous devez comprendre que le but de votre future entreprise n’est pas de vendre un produit ( des bulletins de paie) mais une expérience au client. L’autre problème c’est que si vous créez votre entreprise et qu’elle fonctionne de la mauvaise façon, vous deviendrez l’esclave de votre boîte. Tous les jours, des entreprises font faillite pourtant le projet de départ était bon. Dans cet article, je vais vous expliquer que même si vous vendez un bon produit de qualité ( des bulletins de paie justes) et que vous travaillez dur : vous risquez d’échouer lamentablement si vous n’avez pas une bonne vision entrepreneuriale. Mais rassurez-vous, il existe des moyens de poser dès le départ les fondements d’une incroyable machine à vendre.

créer un entreprise d'externalisation de la paie

Pourquoi les gestionnaires de paie lancent des entreprises d’externalisation de la paie

Certains gestionnaires de paie rêvent d’indépendance et se lancent dans un projet fou : bâtir une entreprise d’externalisation de la paie . Comme beaucoup d’autres futurs chefs d’entreprise, ils veulent être leur propre patron. Malheureusement, ils s’appuient sur leurs compétences techniques et finissent par se créer leur propre emploi.

Mais voilà, pour être patron et bien tenir sa structure, il faut assumer ( en plus des paies) trois compétences clés :

  • Savoir être un entrepreneur
  • Savoir manager
  • Être un bon gestionnaire de paie

Quel est le rôle de l’entrepreneur ?

L’entrepreneur c’est celui qui s’occupe de la partie créative. Il s’assure de pouvoir trouver des clients pour faire vivre l’entreprise d’externalisation de la paie. L’entrepreneur c’est celui qui va insuffler l’âme à l’entreprise. Il crée le concept, la façon de faire, il donne le fonctionnement général de la structure. L’entrepreneur établit la ligne directrice de la structure. L’entrepreneur c’est la vision.

Le manager apporte la rigueur

Créer une entreprise d’externalisation de la paie c’est prendre conscience qu’il faut savoir gérer les problèmes des clients de manière autonome. Pour réussir dans cette tâche, il faut faire preuve de rigueur. Il faut savoir prévoir les aléas, les anticiper et  ne pas se contenter de réagir aux problématiques comme le fait le technicien. Le manager planifie, et donne corps à la vision de l’entrepreneur. C’est aussi votre côté manager qui va diriger le travail du technicien.

Être un bon gestionnaire de paie

Être un bon gestionnaire de paie c’est une condition quasi obligatoire pour se lancer dans le projet de créer une entreprise d’externalisation de la paie.

Le gestionnaire de paie fait tourner la structure en gérant le quotidien ( bulletin de paie, DSN, charges, …). C’est votre côté technicien qui apporte la crédibilité et qui rassure les clients de votre entreprise.

Si vous voulez créer une entreprise d’externalisation de la paie, ne faites pas cette erreur

Si vous gérez votre entreprise comme un technicien, vous risquez le divorce ou la faillite. Le truc quand on a une entreprise c’est que l’on veut que tout soit parfait. En tant que  gestionnaire de paie, nous sommes consciencieux, nous voulons tout contrôler et avoir la main sur tout.

Lors de la création d’une entreprise de paie c’est la même chose. Le technicien qui sommeille en chacun va vouloir se charger de la production, de la facturation, de la comptabilité jusqu’au point de rupture et embaucher un salarié. Et là tout s’enchaîne. Alors ne faites pas l’erreur de vouloir tout contrôler. Apprenez à déléguer.

L’embauche du premier salarié : fausse bonne solution

Dans votre entreprise d’externalisation de la paie, lorsque vous aurez atteint une taille critique ou que vous en aurez marre de tout faire, vous allez embaucher votre premier salarié. Et là vous avez deux résultats possibles: soit vous embauchez un gestionnaire de paie qui fait super bien le travail soit vous embauchez un mauvais premier salarié . ( mais au fait, savez-vous recruter un salarié ?).

Dans les deux cas, si vous n’avez pas préparé le projet de votre entreprise correctement, vous êtes fichu.

Dans votre entreprise, vous embauchez un mauvais employé

Pas besoin de vous faire un dessin. Si dans une entreprise d’externalisation de la paie, votre premier salarié est un mauvais, vous allez payer le prix fort en terme de temps et d’argent. Et si vous vous relevez et que vous n’avez toujours pas compris comment monter une entreprise d’externalisation de la bonne façon, soit vous allez vous tuer à la tâche en voulant encore tout contrôler soit vous allez démissionner de votre entreprise. ( burn out)

Les conséquences du bon salarié dans votre entreprise d’externalisation de la paie

Si au contraire vous embauchez un bon salarié et que vous êtes dans une phase critique vous allez probablement vous décharger sur votre champion. Vous allez lui confier de plus en plus de responsabilités. Vous allez le laisser gérer la comptabilité, la relation client. Et en cas de conflit ou parce que vous n’avez pas su embaucher un salarié correctement, votre salarié de confiance va partir (avec vos clients). Et vous allez regretter le salariat.

Comment les techniciens évitent les problèmes de l’entrepreneuriat

Vous pourriez être tenté de rester une petite entreprise pour éviter les gros problèmes. Mais, vous serez quand même débordé, surchargé de travail… vous allez détester le jour où vous avez voulu créer votre entreprise d’externalisation de la paie.

mettre le feu et ne pas assumer le fair d'avoir créer un entreprise d'externalisation de la paie

Comment faire pour réussir dans l’entreprenariat selon un consultant payé 50,000 $ la journée

Jay Abraham est un consultant en entreprise, dans le milieu des affaires, on l’appelle l’homme au 21,7 milliards de dollars. Parce qu’il a aidé ses clients à générer cette somme. Autant dire que ses conseils valent de l’or.

Et selon lui, une entreprise solide se construit selon une vision et des valeurs centrales basées sur l’expérience client.

En conclusion, quelques conseils pour créer une entreprise d’externalisation de la paie

Un bon chef d’entreprise est un bon technicien mais aussi un manager et un entrepreneur. Apprendre c’est possible, c’est juste une question de motivation.

Vous devez dès le départ avoir un concept clair : faites vous les bulletins de tous types d’entreprise ou êtes vous spécialiste d’une seule niche? Sachez définir votre proposition unique de valeur.

En tant que chef d’entreprise d’une entreprise d’externalisation de la paie, vous devez innover sans cesse. Pensez automatisation et digitalisation.

Vous aimerez aussi :

Remplacement du CICE

Le remplacement du CICE c’est pour janvier 2019. CICE signifie Crédit d 'impôt pour la compétitivité c’est un dispositif en faveur des entreprises qui a été mis en place en 2013. Pour bénéficier de cet allègement, l’entreprise doit employer des salariés. L’avantage...

Formation gestionnaire de paie

Une formation de gestionnaire de paie permet d’apprendre la théorie pour exercer le métier de gestionnaire de paie en cabinet d’expertise comptable ou dans un service ressources humaines. La formation gestionnaire de paie permet dans certains cas d’obtenir un diplôme...

Heures supplémentaires défiscalisées 2019

Les heures supplémentaires seront défiscalisées et exonérées d’impôts à compter de 2019. La loi de finance 2019 prévoyait que la mesure de défiscalisation des heures sup. démarrerait à compter de septembre. Mais suite à la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron, le...

diam dolor. consectetur sit ante. ut porta. pulvinar vel, libero vulputate, suscipit
guide du prélèvement à la source

Téléchargez gratuitement votre guide du prélèvement à la source en paie

 

Le sommaire:


Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu 2019 du côté du contribuable salarié
Les grandes étapes du prélèvement à la source
La préfiguration du taux du PAS
Les 8 obligations de l’entreprise

You have Successfully Subscribed!

Hey partagez sur les réseaux sociaux

Vous gagnez à partager !