fbpx

Dégustation apaisante d’un rhum en podcast

Cela fait un bon moment que je prépare le démarrage de ces podcasts sur la dégustation de rhum. Je voulais proposer une autre façon de découvrir le rhum sur internet, de façon plus zen, reposante où le produit est vraiment mis au centre du moment partager avec mes auditeurs et où je les invite à expérimenter les mêmes sensations. Chacun a sa propre manière de déguster un rhum et nos expériences olfactives et gustatives sont différentes pour tous. Mais à travers ces dégustations, je veux aider les jeunes amateurs à chercher des arômes et des saveurs. Je veux les inviter à prendre toujours plus de plaisir à déguster un bon rhum.

[Article invité écrit par Régis du blog Rhum et Whisky]

degustation de rhum

Pourquoi faire un podcast de dégustation de rhum ?

Il est vrai que la dégustation peut être très parlante lorsqu’elle est filmée. Il y a un contact plus important avec le vidéaste et en faite, on ne fait qu’avoir son avis.

Pour ce premier podcast, je décide tout de même le filmer. C’est pour donner quelques informations utiles aux jeunes amateurs, quelques bases de la dégustation. Mais par la suite, ce ne sera que sonore.

Le but est de proposer une dégustation où j’invite mon auditeur à faire sa propre dégustation tout en profitant d’un moment de calme avec soi-même, pour se reposer, oublier les soucis de la journée et profiter pleinement de ce doux nectar que l’on a entre les mains. Il n’est pas question de boire ici, mais bien de déguster. Ce ne sont que 3 ou 4 centilitres de rhum que nous allons savourer et parfois sur une durée de plus d’une heure.

La dégustation d’un rhum est l’occasion de profiter d’un bon moment de détente.

Je me présente

Avec cette petite introduction, vous avez peut-être compris que je n’étais pas Anthony. Je suis Régis du blog Rhum et Whisky. J’ai proposé la publication de cet article pour le blog d’Anthony. À travers cet article qui est une introduction à un nouveau format sur mon blog, je veux vous initier à une autre manière de se détendre.

Pour vous dire rapidement qui je suis, j’aime le rhum dans à peu près toutes ses formes. Sur mon blog, je fais des notes de dégustation de rhum blanc, vieux, hispanique, anglais ou agricole. Je fais également des recettes de rhum arrangé. Enfin, j’apprends énormément sur la fabrication du rhum, son histoire et j’essaie de transmettre dans mes articles ce que j’ai appris.

Voilà, je vous laisse continuer votre lecture et votre détente avec un bon verre de rhum😜.

Comment se détendre en dégustant un verre de rhum ?

Oublions tout de suite qu’il est possible de se saouler avec de l’alcool😑. Je n’oublie pas de mentionner que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. Mais dans cet article il n’est pas question d’abus, mais uniquement de plaisir et de détente. Il faut voir cette séance de dégustation comme un moment où l’on se fait du bien. Le mieux est de vous retrouver seul avec vous-même. Les enfants sont couchés. Votre compagne se détend de sa journée en lisant un livre. C’est le moment de vous servir un petit verre de rhum et d’éveiller vos sens aux plus belles expressions de ce nectar.

Le rhum a de nombreuses saveurs à nous exprimer. Il faut lui laisser le temps de les exprimer et il nous faut nous mettre dans les meilleures conditions pour l’apprécier. Trouvez-vous un coin tranquille où vous allez pouvoir vous installer confortablement. Moi j’aime beaucoup m’installer dans mon fauteuil et avec mon verre de rhum, j’ai toujours un bon livre à lire. 4 centilitres, cela se savoure avec du temps. On y va et on en revient simplement en le humant ou y trempant juste les lèvres😋.

Je vous garantis un pur moment de détente😍.

Enfin, ne vous détendez pas trop tout de même😂.

Le choix du rhum pour cette dégustation

Pour cette première dégustation, j’ai voulu prendre un rhum assez simple, facile à découvrir. Pour que de jeunes amateurs, des néophytes dans le rhum, aient tout de même la sensation de suivre cette découverte et qu’ils ne soient pas trop perdus.

J’ai donc choisi le Bayou Rum Select. Un rhum qui nous vient de Louisiane, légèrement sucrée et tout juste assez vieillie pour faire ressortir des aromatiques intéressantes.

C’est ce rhum que je vais vous partager dans cette dégustation. Mais il est fort possible que vous n’en ayez pas. Ce sera légèrement différent, mais vous pouvez remplacer ce rhum par un rhum de type hispanique, un ron. Ce doit être un rhum pas trop âgé, pas trop sucré et de préférence vieilli selon le système Solera. La liste est longue, mais en voici quelques exemples que vous pouvez prendre en substitution :

  • le Coloma 8 ans ;
  • le Abuelo 7 ans ;
  • le Botran 15 ans ;
  • le Pacto Navio ;
  • le Santa Teresa 1796 ;

La qualité comme le prix de ces rhums n’est pas égale, mais pour cette première découverte d’une dégustation détente, cela n’a pas une grande importance.

De quoi avons-nous besoin d’autres ?

Pour d’autres dégustations, je pourrais vous indiquer de préparer des ingrédients complémentaires qui nous aideront à pimenter la dégustation et à en apprendre plus sur nos sens. Mais pour cette première dégustation, il vous suffit simplement de préparer le verre que vous allez utiliser pour cette dégustation. De préférence, utilisez un verre tulipe ou grappa, un verre à cognac sera parfait.

Prévoyez également de quoi vous détendre durant les temps où vous allez laisser reposer le rhum. Comme je vous l’ai dit, j’ai toujours un livre avec moi pour profiter de ces moments. Vous pouvez avoir autre chose, une série à regarder, une écharpe à tricoter. Choisissez quelque chose que vous aimez faire et qui vous détend naturellement.

Installez-vous

Vous avez votre verre avec vous et votre bouteille. Installez-vous dans votre fauteuil. Versez-vous quelques centilitres de rhums et laissez déjà le parfum envahir l’atmosphère.

Vous êtes bien au fond de votre fauteuil, vous avez posé le verre sur la table basse. Fermez les yeux et commencez déjà à essayer de reconnaître les arômes qui envahissent votre environnement. Ce sont les premiers arômes, les plus marquants du rhum que vous allez remarquer en premier. Ici, c’est du caramel.

Prenez une bonne minute pour profiter de cette première expérience olfactive.

Le premier nez

Vous êtes bien installé…

Ne nous retenons pas plus et allons prendre du plaisir avec cette première bouffée aromatique. Prenez votre verre et avant de le porter à votre nez, vous allez imprégner les bords de votre verre avec le rhum. Mettez-le à l’horizontale et faites-le tourner en veillant à ne pas renverser une goutte.

Petite astuce : pour éviter de renverser du rhum pendant cette opération, vous pouvez plaquer votre verre dans la paume de votre main et le faire tourner. Ce n’est qu’une sécurité, mais cela donne plus de confiance dans la manipulation.

Cette manipulation augmente la part d’éléments volatile libérée et donc les arômes. Cela augmente légèrement la puissance du rhum, mais les arômes en sont plus fort.

Vous pouvez alors porter doucement le verre au nez en partant du torse. Cherchez déjà les arômes les plus volatiles qui montent vite à votre nez et qui sont rejoints par d’autres arômes au fur et à mesure que vous rapprochez le verre de votre nez.

Ce que je trouve personnellement avec ce premier contact, c’est un caramel légèrement boisé, doux et gourmand. Il y a déjà quelques épices qui viennent titiller le nez.

Il faut profiter du fait que ce ne soit pas un rhum très agressif pour prendre le temps de chercher les arômes dans ce nez. Cherchez dans vos souvenirs, votre expérience, pour trouver à quoi correspondent les odeurs que vous captez. Chaque personne est différente. À une expérience différente. Et même si beaucoup de rhums peuvent avoir des marqueurs aromatiques assez distincts, il est possible que vous les voyiez autrement. Votre ressenti et l’expérience que vous avez d’une dégustation sont les vôtres. Ils ne sont ni vrais ni faux, elle est simplement votre et c’est là le plus important.

Vous pouvez reposer le verre pour vous plonger dans l’expérience que vous venez de vivre et aussi pour reposer vos narines.

Laissez reposer le rhum

La plupart des rhums ont besoin d’une bonne ouverture pour pouvoir exprimer leur aromatique. Je vous suggère donc maintenant de poser le verre dans un coin et de passer à votre occupation secondaire et calme (lecture, tricot).

Cette deuxième occupation peut durer 15, 30 minutes ou même une heure. Plus ce temps est long, plus le rhum laissé de côté dans le verre va s’ouvrir et déployer son aromatique.

Je vous laisse donc également mettre en pause la lecture de cet article pour y revenir plus tard😉.

Le deuxième nez

Vous avez pu bien vous détendre avec votre livre ou votre tricot. Vous allez maintenant pouvoir pleinement vous détendre avec les dernières parties de cette dégustation.

Votre rhum s’est ouvert et il ne demande maintenant qu’à vous exprimer toute son aromatique.

À nouveau, appliquez le rhum sur les bords du verre. Vous pouvez le faire à la manière du vin en faisant tourner le rhum dans le verre avec la force centrifuge.

Vous pouvez en suite à nouveau porter le verre au nez et vous allez voir qu’il a changé. Pas totalement, mais il aura évolué. Des arômes que vous n’avez pas décelés au premier nez font leur apparition. Le caramel toasté est toujours bien présent, avec plus de caractère. Les épices se sont précisées. Il y a de la cannelle, du poivre, de la muscade. Cela picote le nez, c’est pimenté.

Éloignez le verre pour reprendre votre souffle et remettre les compteurs à zéro. Vous avez découvert des arômes assez forts, vous les avez enregistrés. Vous allez pouvoir trouver d’autres arômes avec un nouveau passage. Vous allez peut-être pouvoir trouver comme moi de l’écorce d’orange, un zeste bien frais, mais léger dans l’aromatique générale de ce rhum.

Je ne vais pas vous en dire plus sur ce que je décèle moi-même. Cette dégustation doit être la vôtre. Vous pouvez répéter le schéma du deuxième nez plusieurs fois. Avec le temps et l’expérience, vous allez pouvoir déceler de plus en plus d’arômes des plus subtils, même dans des rhums aussi simples que celui-ci. Mais avec de l’expérience, vous aurez aussi le désir de découvrir des rhums de plus en plus complexes avec des aromatiques de plus en plus difficile à découvrir pour que la recherche soit toujours plus plaisante.

Attaquons la bouche

Elle pourrait être perçue comme un cadeau après avoir passé tant de temps à se faire plaisir avec le nez et il y a une part de vérité en cela. Prendre le rhum en bouche dans une telle dégustation en est l’orgasme🤤. C’est le moment tant attendu. C’est l’explosion aromatique en bouche, le plaisir à son degré le plus haut.

La bouche est une façon de déguster le rhum, plus rapide, mais aussi celle qui va être vraiment enivrante (dans tous les sens du terme😂). La perception des arômes est différente en bouche. Premièrement, on perçoit les textures que l’on n’a pas au nez. On perçoit l’acidité et l’amertume. Le mélange entre le rhum et la salive opère également une modification chimique et les arômes peuvent changer. C’est donc l’occasion de découvrir encore une autre aromatique.

Commençons par prendre de légères gouttes de rhum juste pour tapisser notre bouche de ce doux nectar. On ne cherche pas là les arômes, mais juste à habituer notre palais à la perspective de recevoir ce nectar qui est tout de même bien puissant.

Cette première étape étant faite, vous pouvez prendre votre première gorgée. Ce sera certainement difficile pour les jeunes novices qui ne sont vraiment pas habitués à déguster du rhum, mais essayer de garder le liquide un moment en bouche. Faites-le tourner dans votre bouche pour bien en tapisser les recoins. Et seulement quand vous n’en pouvez plus, avalez.

Vous avez certainement retrouvé le caramel, un caramel bien cuit, pâtissier et légèrement torréfier, peut-être quelques épices. Cela va assez vite et laisse place à un petit poivré qui s’évanouit également assez vite. Vous venez de faire l’expérience de la finale.

Ce n’est pas une finale très folle, mais c’est une première dégustation. Nous avons le temps de prendre de l’expérience pour nous initier à des rhums offrant une complexité bien plus riche.

La détente n’est pas terminée

Arrivé ici, je vous suggère de reprendre tout de suite une nouvelle gorgée. Il y a d’autres arômes encore à découvrir. Vous allez peut-être trouver des notes de cacao ou de café.

Vous pouvez en suite revenir simplement en nez. La prise en bouche a changé la chimie de ce rhum et votre perception de son aromatique au nez a peut-être changé. C’est comme attaquer un deuxième round.

À ce stade, je peux totalement vous laisser la barre et vous laisser voguer sur l’océan de vos sens. Vous pouvez aller du nez à la bouche au gré de votre plaisir et de ce qui vous détend le plus. Vous allez de plus en plus vous plonger dans cette dégustation et complètement oublier le reste. Vous êtes seul avec votre plaisir de l’instant et vous vous rendez compte que c’est ce qu’il y a de plus reposant.

Conclusion

J’espère vous  avoir offert un doux voyage sans trop d’embruns à bord de ce bateau pirate. Comme quoi, malgré leur forfait, ces mécréants savaient aussi apprécier une très belle boisson. Bon en fait, le rhum que buvaient les pirates était de bien moins bonne qualité, mais cela est une autre histoire😜.

Pour moi, chaque dégustation est un moment de détente et comme j’aime beaucoup déguster un rhum avec d’autres personnes, c’est aussi un moment de partage.

J’espère vous avoir convaincu que le rhum est la plus belle des boissons, alors venez le découvrir sous toutes ses coutures sur mon blog Rhum et Whisky.

Et n’oubliez pas qu’un rhum partagé est un plaisir décuplé.

Rhumamicalement,

Régis

Vous aimerez aussi :

Vérifier le SMIC 2020

SMIC 2020 Pour donner suite à l’augmentation du SMIC au 1er janvier 2020, vous devez vérifier que le salaire brut mensuel payé au salarié atteint ce salaire minimum. Pour ce faire, vous devez vérifier sa bonne application sur les bulletins de paie des salariés. Si,...

La paie pour les nuls

Vous cherchez la paie pour les nuls. Vous avez besoin de cet ouvrage pour vous donner toutes les chances de travailler dans la gestion de la paie. Pas de chance, cet ouvrage n’existe pas. Mais voici la bonne nouvelle : une meilleure méthode existe.   Pourquoi...

Rémunération des dirigeants

La rémunération des dirigeants de sociétés a un traitement social différent en fonction du statut du dirigeant. Un dirigeant ne peréoit pas de salaire car les mandataires sociaux néont pas de contrat de travail. Cependant, si un lien de subordination existe un...

in justo felis Phasellus Sed libero
comment trouver votre premier

Téléchargez gratuitement mon EBOOK:

Comment trouver votre premier poste de gestionnaire de paie !

Téléchargez votre EBook, qui va vous apprendre comment vous pouvez trouver votre premier poste:

==> sans réseaux

==> sans être le meilleur gestionnaire de paie

You have Successfully Subscribed!

Hey partagez sur les réseaux sociaux

Vous gagnez à partager !

Vous voulez la méthode complète pour trouver votre premier poste de gestionnaire de paie ?